Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Concours

Recommander

Recherche

Images Aléatoires

  • Hoya sp. Ambon et Hoya Minibelle

Texte Libre


Les albums sont de nouveaux mis à jour.
Bonne visite sur mon blog!
Mardi 12 juillet 2 12 /07 /Juil 00:00
http://hoyas.monforum.fr/


Il y a plusieurs possibilités pour un particulier, de multiplier les hoyas:

_ multiplication asexuée ou multiplication végétative: dans ce cas, on prélève sous un noeud, une bouture contenant deux à trois entre-noeuds et quelques jeunes feuilles.
L'incision se fait de façon précise afin de ne pas âbimer les tissus. On trempe la bouture dans de l'eau tiède quelques secondes, afin d'éviter un écoulement trop important de la sève.
Il est possible de soupoudrer d'hormone de bouturage; personnellement je ne le conseille pas car on ne connait pas les dosage d'hormones que peut supporter les hoyas et on risque de perdre la bouture.
On remarque souvent des racines se formant sur les entre-noeuds dans ce cas il n'est pas obligatoire de bouturer sous un noeud.
La bouture peut être mise soit dans de l'eau jusqu'à développement des racines, soit directement en pot (voir composition du substrat dans la culture du hoya).
 J'ai appris en cours, qu'une plante habituée à croître en hydroculture, ne supporte pas de changer de milieu et les racines qui se sont formées, installées dans un substrat, meurent pour se renouveler dans son nouveau milieu. C'est pour cela, que mes boutures sont immédiatement mises en pot...au cas où.



Les godets en suspensions contiennent quelques une de mes boutures d'hoyas.

    _ si en manipulant votre hoya, une feuille se  détache, il est possible de la replanter en terre. Pour les espèces à grandes feuilles comme glabra ou cinnamonifolia, il y a de grandes chances pour que de nouvelles racines se forment.

_ la multiplication sexuée: la pollinisation des hoyas, et plus généralement des asclepiadacées est très délicate...je la trouve encore plus difficile que les orchidées.
Je n'ai jamais réussis et pourtant je pense avoir compris le mécanisme de la fleur!



Il y a en cinq pollinies regroupés par deux, soit dix.
A l'aide d'une aiguille, il faut enlever délicatement un double pollinies, pour le remettre exactement où il se trouvait...plus facile à dire qu'à faire!
Si par hasard vous arrivez à le faire, il est possible d'enlever les pollinies et de remettre ceux d'une espèce différente afin de créer un nouvel hybride.
Pour avoir plus de chance de réussir sa pollinisation, il faut manipuler les cinq
double pollinies d'une même fleur...ce qui est long et minutieux!

Par angepandora - Publié dans : conditions de culture - Communauté : Hoya
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus